Following Angel Investigations
Bienvenue sur FAI, rejoignez-nous

 :: Los Angeles :: Downton Los Angeles :: Siège du gouvernement de la Californie :: L'initiative Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfin libre... (Ft Gabrielle McKinley)

avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Ven 31 Aoû - 23:55
Cela faisait maintenant neufs mois que l'ex gouverneur avait faire son retour et avait démissionné de son poste pour prendre celui de soldat de l'initiative. Depuis le début de l'été il avait prit place au sein de l'initiative et avait déjà été quelques fois sur le terrain. Depuis son arrivé certaine prise était morte sans raison visible, ou avant même d'être capturer, les autres soldats retrouvait les créatures mortes, épuiser de toute puissance. Julian avait, grâce à divers ouvrages qu'il avait put récupéré chez lui, trouver le moyen de se nourrir grâce à sa par Loup-garou, de la puissance magique des créatures maléfique qui peuple cette terre. Depuis sa transformation, c'était devenu un jeu d'enfant de boire la puissance de ces êtres. En trois moi, il avait gagner en puissance, aujourd'hui il la trouvait enfin suffisante. Il succombait de moins en moins au sort de Charles, cette créature qui le tenait depuis son retour, celui qui détruisait sa vie. Il n'avait pas eue beaucoup d'échange avec Gabrielle depuis son retour, et tout ça à cause de ce monstre, et ça en était trop pour l'homme. Depuis sa transformation, son amour pour Gabrielle était devenue une obsession, il la suivait le soir, ou dans l'ombre. Il la protégeait comme il pouvait, quant il pouvait surtout. Mais ce soir c'était le jour J. Depuis une semaine il ne s'était pas endormit lorsque Charles avait utiliser sont sort d'endormissement sur lui. Il savait que maintenant il pouvait agir. Enfin… 

C'était la pleine lune ce soir, sa force serait décuplé par se satellite naturel, il en profiterait d'autant plus. Comme tout les jours, Charles vint le voir, le réprimanda quelques temps, puis l'endormit… Enfin c'est ce qu'il cru, Julian fit s'emblant de s'écrouler sur le sol. Une fois qu'il entendit la porte de sa cellule claquer il rouvrit les yeux et fit apparaître un poignard avec une grande facilité, chose qu'il n'arrivait plus à faire il y a encore 1 mois. Son sourire carnassier se dessinât sur son visage, ce soir c'était soit lui soit le monstre. En silence il se glissât dehors afin de rejoindre le lieu où dormait Charles. Il le surveilla un moment, il était occupé à prier, à méditer puis il allât se coucher. Comme chaque soir il ne mit pas beaucoup de temps à s'endormir et comme tout le temps ses protections étaient là. Julian se concentrat un court moment et d'un coup de mains il fit exploser les protection du loup-garou. Il s'approchât furtivement et planta d'un coup le poignard tremper dans le l'aconit tue loup dans la poitrine de son ennemie qui ouvrit des yeux rond de surprise. Julian le fixât dans les yeux et enfonça sa main dans son ventre, comme il faisait à chaque fois qu'il absorbait la puissance d'une créature surnaturel. Charles lançât alors un cris de douleurs qui fit arrivé le reste de la meute, certains tentèrent d'approcher mais en vain, la puissance du loup-garou était partout autour de Julian, elle repoussait tout le monde, les yeux de l'ex gouverneur devinrent rouge sang alors que ceux de l'ancien Alpha s'éteignaient. Une foi mort, il se momifia alors que le reste de la meute regardait leur nouvel Alpha le regard impressionné pour certain, et soulager pour d'autre. Aucun n'osa parler, ni bouger alors que Julian partie, laissant le corps de Charles sans vie. 

Sans perdre de temps il prit le direction de l'intérieur de l'initiative, il savait que se soir Gabrielle devrait y être, c'était la pleine lune, presque tout les membres de l'initiative étaient dehors et elle en profiterait sûrement pour récupéré quelques puissance. Arriver dans les sous-sol de l'initiative il trouva Gabrielle assise là, à préparer un rituel, toujours aussi belle, et toujours aussi concentrer, même si des cernes marquaient ses yeux, il la trouvait toujours aussi resplendissante. Il prit un vampire qu'elle avait descendu pour le rituel et, la créature entre les mains, il se rapprochât d'elle. Une fois assuré qu'elle le voit, il enfonça sa mains dans le corps du monstre qui dépérit et finit en poussière sous les yeux de la jeune femme. 

- J'ai trouver comment faire mon amour. 

Il n'avait plus de cicatrice, ces yeux étaient rouge avant de reprendre leurs couleurs humaine, et il savait que dehors, autour de l'initiative, toute sa meute était là, à l'attendre, il était devenue leur chef ce soir, mais son but, c'était de reconquérir la femme de sa vie.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Lun 3 Sep - 17:25
Pendant de longues années, elle était restée dans l’ombre de Julian, le conseillant au grès des informations qu’elle obtenait plutôt facilement. Elle n’avait jamais jalousé son mari, elle partageait son ambition, mais préférait rester en retrait. Et puis elle n’avait pas son expérience, et malgré les années, elle continuait de l’admirer. Mais il avait disparu, et elle avait tout fait pour prendre sa place, conserver son héritage.

Lorsque Julian était revenu, il n’avait pas cherché à reprendre son poste de gouverneur, mais au contraire l’avait appuyé… Mais les choses n’étaient pas si évidentes… La brune réalisait chaque jour un peu plus combien elle devait rester vigilante, surveiller le moindre de ses gestes et de ses mouvements. Ses rares instants de liberté étaient ceux qu’elle partageait avec Brown, mais depuis le retour de Julian, elle les avait espacés, ne pouvant pas prendre le risque que leur liaison soit connue.

Elle se sentait particulièrement seule… et son mari lui manquait. En réalité, elle ne le voyait que rarement. Julian lui en avait expliqué les raisons, mais elle ne comprenait pas toujours son comportement. Il avait évoqué cet individu qui le contrôlait mais restait vague, cherchant à l’éloigner de ce sujet… Il répétait que c’était pour la protéger, elle avait de plus en plus de mal à le croire…

Isolée, elle n’en était devenue que plus dure, et notamment cherchait à maintenir son pouvoir, peu contesté par la population, mais davantage remis en cause par les hommes qui gravitaient dans le gouvernement. Elle durcit plusieurs lois de Californie et à la grande surprise de ceux qui s’attendaient à ce que l’influence de l’Initiative s’assouplisse sous sa responsabilité, l’heure du couvre-feu fut avancé, les arrestations d’opposants politiques ou simples journalistes se multiplièrent… A demi-mot, Brown chercha à lui faire comprendre que sa stratégie n’était sans doute pas la meilleure, mais elle ne l’écouta pas.

Lorsqu’elle en avait la possibilité, elle se réfugiait dans la magie, son obsession était de développer ses pouvoirs, obtenir assez de force pour délivrer Julian de cet homme qui le surveillait. Dès qu’elle en avait la possibilité elle se rendait dans les sous-sols de l’Initiative, poursuivant les expériences débutées avec Julian pour s’approprier les pouvoirs de démons emprisonnés. C’était encore le cas cette soirée-là. Une soirée de pleine-lune signifiait des rondes actives des hommes de l’Initiative à l’extérieur, elle pourrait être tranquille. Elle avait donné l’ordre de rassembler plusieurs démons dans un espace un peu isolé.

Elle installa des bougies en cercle puis s’installa en tailleur et se concentra pour faire le vide autour d’elle. Très rapidement, elle parvint à canaliser cette énergie maléfique nécessaire à toute magie noire. Elle la maîtrisait de mieux en mieux, n’ayant plus cette peur de se laisser aspirer par un côté obscur sur lequel elle ne contrôlerait plus rien. Ses yeux clairs se foncèrent comme à chaque fois.

Mais le rituel s’interrompit brusquement avec l’arrivée de Julian accompagné d’un vampire. Sous son regard, avec une facilité déconcertante et nouvelle pour elle, il enfonça sa main dans le corps du monstre qui disparut en poussière.

L’attention de Gabrielle fut plutôt alertée par le visage de Julian. Il n’était plus défiguré, mais ses yeux brillaient d’une lueur rouge intense. Il avait absorbé les pouvoirs du vampire ! Cela faisait des années qu’ils tendaient d’y parvenir.

Elle se redressa d’un mouvement, mais son geste s’arrêta alors qu’elle allait s’approcher de son mari. Une nouvelle fois, la puissance de Julian était palpable, impressionnante… Elle lui fit peur. C’était encore plus fort que les fois précédentes… Il avait beau l’avoir appelé « son amour », il lui semblait tellement différent de l’homme qu’elle avait connu à ses débuts qu’elle resta figée quelques secondes.

« Alors tu as pu te délivrer de cet homme ? » demanda-t-elle aussitôt. Il s’agit davantage d’une question rhétorique, elle savait déjà qu’il s’en était débarrassé, cela se voyait, se ressentait clairement.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Jeu 13 Sep - 23:29
L'ex gouverneur avait toujours eue une personnalité arrogante et froide, mais aujourd'hui, même si son arrogance n'avait pas changer, et qu'il paraissait toujours froid, il savait que ce ne serait plus ça qui passerait aux travers des yeux des personnes qui le côtoierais, c'était sa puissance, son charisme. Pour des humains, ça se déterminerait sûrement par un peu plus de crainte et de respect, mais les démons et autre créatures surnaturel, ainsi que chez les sorciers, il arriverait à imposer sa puissance, chose qu'il avait toujours voulu. Son plan? Aujourd'hui? Il désirait plus que tout retrouver sa place parmi le rassemblement de sorciers dont ils avaient été jeté plus jeune avec sa famille. Restauré le nom des McKinley au sein de leurs communauté. Le respect qui fut jadis le leur. Il voulait de nouveau instauré son pouvoir. Grâce à ces nouveaux pouvoirs il avait apprit que ce n'était pas en restant Gouverneur qu'il y parviendrait, ça n'avait aucune importance pour cette communauté, ils avaient toujours rechercher l'argent certes, mais surtout la puissance, celle qu'il avait maintenant. Il s'approcha de sa femme et posa une mains chaude et virile sur sa joue, la glissant derrière la nuque. 

- Je ne serais pas là si ça n'avait pas été le cas Gabrielle. 

Son regard de nouveau naturel perçât celui de sa femme, elle semblait plus sur la défensive qu'à son habitude, ce qui arrachât un léger sourire à Julian. 

- J'ai peut-être gagner en puissance Gabrielle, mais je reste moi, ton mari, et tu pourrais me rejoindre, devenir comme moi, aussi puissante que moi. Tu gagnerais le respect de toute la communauté, comme nous l'avons toujours désiré. 

L'homme rapprochât sa bouche de l'oreille de sa femme et respira son parfum mêlé à un autre, comme avant.

- A moins que tu es trop peur de la réaction de ton amant. Que sait-il de toi d'ailleurs? Et de moi? De nous? Que sait-il de plus que moi? Je sais tout de toi Gabrielle, tout tes vises, tout tes désires, tous tes rêves de grandeurs, alors que lui, il ne sait rien. Et s'il s'avait, combien de temps mettrait-il avant de nous traquer tel des animaux? 

Julian appréciait Brown, réellement, mais il ne se faisait pas de film, la seule chose qui faisait qu'il ne creusait pas trop dans leurs méfait c'était son amour inconditionnel envers Gabrielle. Mais si on jour il venait à découvrir leurs identités… C'était moins sur qu'il l'accepte, au contraire, et il était grand temps d'en parler clairement. Les choses avançait et des bruit risqueraient de courir, il fallait savoir si Brown serait avec ou contre eux. Et puis il fallait également être honnête, sentir l'odeur de Brown sur sa femme, Julian l'acceptait beaucoup moins qu'avant.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Dim 16 Sep - 12:12
Julian se rapprocha d’elle, caressa d’abord sa joue puis glissa sa main derrière son coup, dans un moment intime, mais aussi de possession. Elle frissonna, un mélange de crainte et d’excitation. Elle retrouvait son mari tel qu’elle l’avait connu quelques mois plus tôt, avant qu’il ne disparaisse lors de cette soirée avec les zombies. Cette puissance qu’il dégageait était réelle, et lui rendait cette assurance qui l’avait toujours séduite.

Elle le laissa parler, savourant sa présence et sa voix chaude alors qu’il murmura à son oreille. Mais les traits de son visage se fermèrent légèrement à mesure des propos de Julian. Elle découvrait une nouvelle facette de son mari, il lui semblait percevoir de la jalousie alors qu’il parlait de Brown, ce qui n’avait jamais été le cas avant. C’était d’ailleurs pour cette raison que sa relation avec le dirigeant de l’Initiative s’était poursuivie aussi longtemps.

« Brown est loyal » intervient assez rapidement la grande brune. Son amant n’avait aucune idée de leur puissance, et de leurs pouvoirs. Elle se disait souvent qu’il devait en avoir tout de même une petite idée, il les connaissait trop pour ne pas avoir repérer certaines choses… Mais jamais il n’en avait fait la moindre allusion. Quel serait sa réaction si les choses devenaient explicites ? Elle avait confiance en lui, il prendrait son parti, leur parti.

« Laissons Brook en dehors de ça » continua-t-elle en cherchant les lèvres de Julian et l’embrassant tendrement, puis avec une passion sincère. Elle ne cherchait pas seulement à le rassurer et à lui faire changer de sujet, Julian lui avait réellement manqué.
Au bout de quelques longues secondes, elle se décolla de son mari.

« Je ne sais pas pour que tu me transformes… Ce serait… un grand changement » Gabrielle se montrait rarement hésitante, mais là, la proposition de Julian méritait réflexion. « Tu as réussi à prendre le pouvoir de ce vampire ! » La grande brune ne put s’empêcher de revenir sur la scène dont elle avait été témoin. Ses yeux brillèrent un peu plus d’admiration et d’envie. C’était ce qu’elle avait toujours cherché avec Julian et il y était parvenu. Il lui proposait de la transformer, qu’elle acquiert aussi une partie de cette puissance… Elle aurait donc dû accepter à la seconde…

Mais elle connaissait suffisamment le monde occulte pour savoir aussi ce que cela impliquerait… Un peu comme pour les vampires, un lien particulier se créait entre deux loup-garous lors d’une transformation, c’était même plus puissant concernant ces dernières créatures. Le chef de meute dominait ceux à qui il avait donné naissance. Et elle ne souhaitait pas de ce lien entre Julian et elle.

« Comment y es-tu parvenu ? Comment t’es-tu débarrassé de cet homme ! » changea-t-elle à nouveau de sujet, retrouvant le regard bleu perçant de son mari.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Mar 18 Sep - 21:22
Très vite sa femme évita les sujets fâchant et retourna son attention sur l'exploit que venait de faire son mari. Pour lui, s'en était plus vraiment un… ça faisait maintenant quelques mois qu'il absorbait des pouvoirs, tuant les créatures qu'il croisait lors de ces patrouilles au lieu de les capturer, il faisait en sorte de se retrouver seul durent de court moment afin de les drainés… Au début il se faisait souvent avoir comme un débutant et au final obtenait l'aide des autres soldats et les monstres finissaient capturer. Mais au bout d'un moment il finit par y arrivé. Julian n'avait jamais été un homme de terrain, mais depuis sa transformation il en avait étonné plus d'un, dont Brown qu'il s'entait suspicieux. C'est pour cette raison qu'il avait insister auprès de Gabrielle, elle n'était pas avec eux sur le terrain… 

- Brown semble se douter de quelques chose…Reprit-il au lieu de répondre à ces questions tout de suite, ce fait le troublait plus que d'expliquer le comment du pourquoi à sa femme.

- Je suis avec lui sur le terrain et il se fait de plus en plus méfiant, de plus en plus oppressant. J'ai l'impression de quitter une prison pour bientôt en retrouver une autre. Tu dois savoir ce qu'il sait Gaby, c'est important, et s'il ne nous suit pas… On devra agir, et vite.

Julian s'était écarté de sa femme les mains jointe entre elle, comme à chaque fois qu'il réfléchissait à un plan. Si Brook devenait un poids que ferait-il? C'est un compétiteur… Transformé en Loup-garou il risquerait de vouloir prendre se place en temps qu'Alpha, mais d'un autre côté, comme l'a dit Gabrielle à raison, il leur a toujours été loyale. Mais il connaissait les effets de la mutation, et son amour pour sa femme risquerait de le rendre insouciant. Ou alors il pourrait le mordre puis le tuer durant le mutation tout en faisant croire à Gaby qu'il n'a pas survécu… C'était possible également. Le choix n'était pas simple, Brown avait toujours été là pour lui depuis son arrivé au gouvernement, déjà quant il était maire. Il lui avait régulièrement sauver la peau… La loyauté était certainement ce qui le caractérisait le plus… Mais qu'en était-il aujourd'hui, ils devaient savoir avant de prévoir quoi que se soit. Pour le coup, c'était à Gabrielle de le découvrir.

Après un certain temps de réflexion il se retourna de nouveau vers sa femme, son regard c'était adoucis, elle cherchait des réponses à ces événements de ces derniers mois, ce qui était concevable, l'homme marcha quelques seconde, semblant chercher ces mots, avant de se poser sur une caisse en boit suffisamment solide pour supporté son poids, puis il débuta son récit en commencent par lui raconter sa mort. Les voix qu'il avait entendu, ce lieu sombre, humide, et ces voix qui étaient de plus en plus forte, ça jamais il n'aurait put les oublier, et sa mère… Oui il lui parla de sa mère, elle était là, avec tout ces ancêtres maternelle. C'est eux qui on fait de lui un Loup-Garou, en tout cas Julian en est persuadé, c'était pour le sauver de la mort. Il lui raconte son réveille, prisonnier d'une bulle d'énergie, une prison qu'il a réussi à exploser en quelques seconde, il lui parle également de ces démons qui arriva à tuer sans effort, et sans magie… Il lui parle de ces jours d'errance  durant lesquels il rencontre Richard et les autres. Au début il était plutôt sympathique, c'est d'ailleurs lui qui lui a fait découvrir ce qu'il était réellement. Il raconte également que c'est apprès qu'ils se soient retrouver qu'il changea, que ces plans se fit savoir, et qu'il fit de lui un pantin. Puis le regard triste il lui explique que les McLogan son en vie, presque tous, le père, blesser, n'a pas survécu à ces blessures, mais maintenant il l'avait venger… 

L'homme reprit son souffle un moment, avant de reprendre.

- Je ne l'ai pas tuer facilement, ça m'a prit beaucoup de temps, et beaucoup de créature… J'ai dut accumulé énormément de puissance pour le détruire, mais une fois ça acquis, ça a été … facile. Tout c'est fait très vite, il dormais, j'ai trouver une faille et j'y est fait mon chemin. Certain membre de la meute mon aider, dont la petite Lisa qui a souvent jouer les fausse proie pour attiré des démons. Un amour de gamine. Tu l'adorerais. Elle est intelligente, futé, intrépide et surtout elle sait ce qu'elle veut. En tout cas je suis là maintenant, et libre, c'est ce qu'il compte. Le passer est derrière nous…

Sa voix était casser en souvenir de tout ce qu'il avait entendu et vus dans ce plan d'existence où se trouvait sa mère…

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Ven 21 Sep - 10:15
Julian ne répondit pas tout de suite à ses questions, mais parla à nouveau de Brown et lui fit part de ses inquiétudes. Le visage de Gabrielle resta neutre, mais l’inquiétude de son mari réussit à l’alarmer à son tour. Elle avait une confiance aveugle en Brook, mais se pouvait-il qu’elle ne se rende pas compte de certaines choses le concernant ? Elle le voyait moins, mais il restait le même, et pas une seule fois, il n’avait pris une décision contraire à ce qu’elle souhaitait ou n’avait contesté ses décisions. Il se contentait parfois de l’amener à envisager toutes les conséquences de ses décisions.

Son mari prit enfin le temps de lui expliquer ce qui venait de se passer. Cela arrangea la brune qui avait besoin de réfléchir à ses dernières révélations sur son amant. Julian, après avoir marché un peu dans la pièce s’installa sur une caisse de bois et commença son récit. Son émotion, si rare, était palpable alors qu’il expliquait le rôle joué par sa mère, et qu’il évoqua les MacLohan, et surtout la petite Lisa.

« Oui c’est tout ce qui compte » répéta-t-elle en écho aux derniers mots de Julia, sentant qu’il avait besoin de soutien. Elle s’était rapprochée de lui et posa une main rassurante sur son épaule. Elle avait toujours été là pour lui, les choses ne changeraient pas, même si une partie d’elle pressentait que la nouvelle puissance de Julian, sa place de chef de meute ouvrait de nouvelles perspectives. Et dans tout cela elle ne savait pas encore quelle serait sa place.

« Julian, qu’est-ce que tu prévois pour la suite ? Qu’est-ce que tu as en tête? » Demanda-t-elle franchement, connaissant suffisamment son mari pour savoir qu’il avait forcément déjà des projets. Comme elle, il avait cet esprit stratège et avait toujours plusieurs coups d’avance.

« Je m’occuperai de Brown » ajouta-t-elle simplement en espérant clore le sujet et rassurer Julian. Elle espérait que Julian se trompait, elle ne pouvait pas imaginer son amant les trahir, mais si c’était le cas, elle ne lui pardonnerait pas. Peut-être qu’elle lui montrerait clairement ses pouvoirs de sorcellerie, l’obliger à reconnaître ce qu’il savait ou pas et ce qu’il acceptait.

Elle songea à nouveau à la proposition de Julian, qu’il la transforme en loup-garou, lui permettant d’acquérir encore plus de pouvoir. Si c’était le cas, elle pourrait à son tour transformer Brown, et ce lien de domination qu’elle craignait entre Julian et elle, se reproduirait alors entre elle et son amant, ce serait un moyen de s’assurer de son contrôle. Mais elle n’était pas encore prête à accepter la proposition.

« Cette petite Lisa, tu l’aimes bien n’est-ce pas ? » Ce n’était pas la première fois que Julian faisait allusion à cet enfant qu’elle avait croisé quelques mois plus tôt alors que son mari était au plus mal et se réfugier avec la famille dans un endroit sordide. Sa question n’était pas anodine, il n’était pas dans les habitudes de Julian de s’intéresser à des enfants, et il avait toujours été clair entre eux qu’ils n’auraient pas d’enfants, préférant concentrer toute leur énergie sur leur couple. Mais son mari avait changé ses derniers mois, elle s’interrogeait sur ses envies. Elle croisa à nouveau les yeux bleus de Julian.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Lun 24 Sep - 21:24
L'homme ne su que répondre tout de suite... Qu'avait-il de prévu? À part récupérer le respect perdue au sein du cercle de Californie... Et surtout ne pas perdre Gabrielle, il n'avait, pour une fois, aucune autre envie, aucun projet.

- Étrangement, rien... Le cercle, toi, c'est tout ce que je veux... Une famille...

À c'est mots l'homme regardat le ventre de sa femme. Ils n'avaient jamais vraiment parler ni voulu avoir d'enfants, mais depuis qu'il était devenu loup-garou et qu'il avait passer ce temps avec Lisa, cette envie montait en lui. Il avait passer les 40 ans maintenant, et s'il voulais un enfant il ne faudrait plus tellement tarder...

Il se levat et pris les mains de sa femme dans les sienne avant de les poser sur son coeur.

- Gabrielle, on est plus tout jeune, on a ce que l'on souhaitait. On en a jamais parler, mais voudrais tu un enfant avec moi?

Le sorcier attendait la réponse de sa femme, son regard plonger dans le sien comme lors de chaque discussion importante pour lui.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Sam 29 Sep - 11:08
La réponse de Julian surprit Gabrielle, elle fronça légèrement les sourcils, interrogative. Il parlait du cercle, d’elle…et d’une famille. L’ambition forte de son mari semblait avoir disparu, ou du moins fait place à d’autres centres d’intérêt. Elle ne le connaissait pas de cette façon, mais il avait l’air sincère dans sa réponse, peut-être même soulagé de le reconnaître, d’en parler.

Il se rapprocha d’elle, et pris ses mains entre les siennes. Elles étaient chaudes, fortes. Elle s’était toujours senti en sécurité avec lui, et malgré ces derniers mois complexes, cela n’avait pas changé. Il reprit, et précisa sa demande, évoquant clairement son envie d’un enfant en lui demandant si elle le souhaitait aussi.

Une fraction de seconde, le regard de Gabrielle se figea. Elle ne pouvait pas dire qu’elle ne s’était pas posé la question, mais cela faisait déjà plusieurs années que les choses étaient claires pour elle, et qu’un enfant ne faisait pas partie de leurs projets. Pourtant à bien y réfléchir, c’est vrai qu’ils n’en avaient pas parlé clairement, cela semblait une évidence, compte tenu de leur ambition, de la magie qui ne leur laisseraient pas le temps de privilégier une vie de famille.

« Pour toi... oui » accepta-t-elle en répondant à son regard, et se laissant perdre dans ses yeux bleus qui l’avaient toujours séduite. Instinctivement, elle regretta aussitôt sa réponse, mais elle ne reviendrait pas dessus. Après tout, cela serait un grand bouleversement mais l’idée d’avoir un enfant qui ressemblerait à Julian, de pouvoir lui transmettre ses dons et sa connaissance de la magie comme sa propre mère avait fait pour elle lui plaisait bien.

Elle vint chercher les lèvres de son mari pour l’embrasser avec tendresse, puis se calla plusieurs longues secondes contre son torse. Elle n’était pourtant pas très souvent démonstrative, mais il lui avait manqué.

« Est-ce que tu reviens vivre à l’appartement pour de bon ? » demanda-t-elle assez rapidement. A cause de cet homme qui le contrôlait, rien n’avait été normal depuis plusieurs longues semaines. Et puisqu’il parlait d’avoir un enfant, elle ne pouvait pas l’imaginer sans lui à ses côtés.

Un bruit de pas parvint jusqu’à eux, quelqu’un qui cherchait visiblement à être discret. Elle s’écarte légèrement de Julian, vigilante. Dans la pièce, rien ne prêtait à accusation, si ce n’est leur présence qui pourrait être curieuse à cette heure et à cet endroit. La porte s’ouvrit, laissant place à Brown.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Sam 29 Sep - 16:53
- Oui mon amour. 

Se fut les seuls mots qu'eue le temps de prononcer Julian avant l'arrivé de Brown, sa présence mit tout de suite un froid dans la pièces… Tout avait été arranger quelques minutes plus tôt par Gabrielle et à par quelques bougie qui donnait une atmosphère romantique au lieu plutôt glauque, rien ne laissait paraître ce qu'il s'était passé. L'ex gouverneur saluât son ami d'un signe de tête avant de retourner son regard expressif vers sa femme. D'un signe de tête il lui fit parfaitement comprendre ce qu'il attendait, c'était le moment temps attendu pour le sorcier, il voulais savoir ce que l'homme avait dans le ventre et surtout s'il resterait de leur côté ou non. C'est donc tranquillement, naturellement qu'il s'approchât de son ami de longue date et le prit, comme souvent quant il avait une confession à lui faire, par l'épaule et l'amena en face de sa femme. Puis il allât vérifier que personne n'avait suivit Brown avant de refermer la porte derière lui, tout en bloquant cette dernière grâce à sa force accru. Puis c'est naturellement qu'il revint près de sa femme et se posât de nouveau sur les caisses où il était quelques minutes plus tôt.

S'il avait eue de quoi boire, il se serrait sûrement servit un cognac…

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Dim 30 Sep - 12:09
Julian répondit à son inquiétude en confirmant qu’il pouvait maintenant revenir dans leur appartement. Elle attendait cela depuis plusieurs longues semaines, se réveiller à ses côtés. Bien sûr ce projet de bébé allait changer beaucoup de chose dans leur vie, mais cela ne l’inquiétait pas plus que ça. Après ce qu'ils avaient traversé, ils en avaient sans doute besoin 

Mais l’arrivée de Brown ne leur permit pas de prolonger cette discussion. Julian accueilli le dirigeant de l’Initiative, et d'apparence amical, mais fermement, il l’amena à se rapprocher de Gabrielle. Elle avait croisé le regard de son mari, elle avait vu aussi qu’il avait bloqué la porte, elle savait ce qu’il attendait d’elle. Elle aurait préféré le faire à sa façon, et surtout en l’absence de Julian. A cette pensée, son ventre se serra une seconde. Se pouvait-il que finalement elle ait elle-même des doutes sur son amant ? Après tout, que faisait-il ici seul ? Pensait-il la surprendre en pleine magie ?

« Tu n’es pas rentré avec tes hommes ? Il est encore tôt… » commença à l’interroger avec une fausse indifférence la brune tandis que Julian s’était installé sur une caisse et semblait prêt à simplement observer. Elle appréciait qu’il la laisse mener les choses… Brook avait toujours été proche de l’un et de l’autre, mais une intimité s’était évidemment créée entre elle et le jeune homme.

L’homme à la peau caramel ne trahit pas d’inquiétude à ses questions, son regard passant de Julian à elle avec un sourire détaché. Il expliqua que les soldats étaient toujours en patrouille, mais qu’il avait été averti d’une intrusion dans cet endroit de l’Initiative par le système de sécurité. Gabrielle croisa les yeux bleus de Julian, elle ne pouvait pas croire l’excuse de Brown, elle commençait toujours par créer une formule de protection, empêchant toute détection d’une présence dans le bâtiment.

Les doutes de Julian étaient donc confirmés… mais cela ne permettait pas de connaître les véritables intentions de son amant. Les yeux clairs de Gabrielle foncèrent et les flammes des bougies posées au sol s’agrandirent largement, une à une. La lumière rendait la pièce encore plus glauque. Tout en actionnant cette simple magie, la brune observa avec attention l’homme en face d’elle. Son visage, comme son regard ne trahirent aucune surprise… Visiblement, il était au courant de ses pouvoirs. Depuis quand et pourquoi ne lui en avait-il jamais parlé ? Gabrielle dissimula son étonnement… mais pas sa colère.

« Que sais-tu exactement ? » Cette fois, sa voix s’était faite dure, intransigeante. Il le comprit, et pour la première fois se montra déstabilisé. S’adressant d’abord uniquement à elle, il lui expliqua que cela faisait déjà plus d’un an qu’il avait découvert ses pouvoirs, mais que cela ne changeait rien. Il ignora Julian, songeant sans doute que c’était elle qu’il fallait déjà convaincre.

« Crois-moi, je ne ferais rien pour te nuire, je te protégerais autant que je le peux… je vous protégerais » se reprit-il, réalisant qu’il était plus prudent de ne pas exclure Julian. Le visage tendu de Gabrielle parut se relâcher, elle se rapprocha de Brook, et avec une certaine tendresse, elle vint l’embrasser. Elle sentit son amant se détendre, alors doucement, par magie, elle l’empêcha de respirer, sa gorge se serrait de plus en plus comme si une corde se refermait sur son cou.

« Le contraire n’est pas une option Brook… Tu connais peut-être certaines choses sur nous, mais tu ne t’imagines pas ce dont nous sommes capables » Tout en parlant d’une voix dure, elle plongea son regard noir dans les yeux noisettes de Brook qui perdaient de plus en plus d’éclat et commençaient à se faire vitreux.

« Ne me déçois plus jamais… et ne me ment pas » finit-elle par lui murmurer à l’oreille avant de retirer le sort et permettre à son amant de respirer. Il se plia immédiatement en deux, cherchant son souffle et toussa plusieurs fois. Elle posa une main rassurante sur son épaule. Il ne chercha pas à fuir, ou à s’écarter d’elle. Elle apprécia. Tout en laissant Brown se remettre, elle interrogea du regard Julian. Etait-il rassuré par les aveux de leur ami ?

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Lun 1 Oct - 15:07
L'homme écoutait et observait chaque action de Gabrielle ainsi que de Brown. Il était près à sauter sur l'agent de l'initiative en cas de réaction extrême de sa part. Mais à la grande surprise de Julian, au contraire, il semblait être au courant de ce qu'il se passait, plus sur le sujet de sa femme que de lui. Ce qui le rassura au final qu'à moitié. Mais alors que sa femme mit l'agent presque à genoux, l'ex gouverneur se sentit de nouveau rassuré. Et un sourire en coin se dessina sur son visage, cependant il ne put s'empêcher de se lever une fois le spectacle terminé. Il se rapprocha de son ami et posa sa main sur son épaule ainsi que autour de la taille de sa femme.

- Hahahaha. Gabrielle et l'art du spectacle. Excuse-la Brook, elle avait juste un peut la pression. Tu peux comprendre, avoir autant de pouvoir et ne pas savoir si les gens que l'on aime l'acceptera… Surtout quant on a des projet comme le notre, n'est-ce pas mon amour.

Julian lâcha l'épaule de Brown et embrassa fortement sa femme avant d'annoncer à son ami qu'ils avaient décidé d'avoir un enfant. Fonder une famille était devenue sa priorité. A sa grande surprise une fois encore, Brown ne fut pas plus surprit que ça, et au contraire les félicitas pour cette grande nouvelle, une nouvelle foi, il leurs dirent qu'ils les soutiendraient, que jamais il ne les laisseraient tomber. Il parlèrent un moment et expliqua également qu'il avait eue en effet des doute sur les pouvoirs de Julian, avant de le voir se transformer afin de tuer un démon lors d'une mission. Il expliqua qu'il n'était pas intervenu car ces actes étaient toujours en accord avec les sien, et non avec ceux de l'initiative. Brook leurs dit alors que lui ne souhaitait pas enlever les créatures surnaturelle qui faisait le mal autour de lui, mais les détruire, ce que Julian avait fait ce soir là. C'est ça qui lui avait ouvert les yeux sur le fait que toute les créature n'était pas mauvaise et que certaine protégeait la population, ce que, pour Brown, était ce que faisait les McKinley. Julian fut rassurer de tout ces propos et il espérait que Gabrielle aussi.

- Très bien Brook, mon amour, ça vous dirais un restaurant? C'est moi qui régale.

Julian tendit son bras à sa femme qui le prit puis il sortirent de l'initiative après que l'homme rouvrit avec force la porte.

Brown au volant ils se dirigèrent donc vers leurs restaurant préférer.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...):
Mer 3 Oct - 17:38
Tandis que Brown retrouvait doucement son souffle, Julian se leva pour les rejoindre et se mit à rire en faisant remarquer qu’elle avait l’art du spectacle. Elle lui répondit avec un sourire amusé, il la connaissait bien… Elle savait qu’elle aimait marquer le coup lorsqu’il s’agissait de rappeler qui détenait le pouvoir. Et Brook avait beau être son amant, elle ne faisait pas d’exception. Malgré ses sentiments, elle ne laisserait pas passer la moindre trahison.

Les choses avaient été dites, il était possible de passer à autre chose. D’ailleurs dans la foulée, avec un enthousiasme et une impatience plutôt rare chez Julian, son mari annonça qu’ils comptaient avoir un enfant. Brown ne se montra pas davantage surpris ou perturbé par l’annonce et les félicitèrent. Alors que les deux hommes échangeaient, Gabrielle retrouvait avec plaisir cet équilibre qui les liait tous les trois. Peu de personnes pourraient la comprendre, pourtant les deux hommes lui étaient nécessaires pour être heureuse.

Julian proposa alors un restaurant et elle accepta avec plaisir. Ils quittèrent la pièce après qu’elle ait fait disparaître les bougies. Pouvoir utiliser la magie sans se cacher devant son amant avait quelque chose de libérateur, elle sentait que c’était une nouvelle porte qui s’ouvrait sur leur relation… A cela s’ajoutait ce projet de bébé. Les prochains mois allaient apporter beaucoup de bouleversement, mais elle réalisa que c’était peut-être ce qu’elle attendait depuis plusieurs mois.

FIN DU RP

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Enfin libre... (Ft Gabrielle McKinley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Liberté! Enfin! [Libre]
» OS - Enfin libre...
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Downton Los Angeles :: Siège du gouvernement de la Californie :: L'initiative-
Sauter vers: