Following Angel Investigations
Bienvenue sur FAI, rejoignez-nous

 :: Los Angeles :: Vallée de San Fernando :: Parcs et divertissement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue à L.A (PV Buffy)

avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): Célibataire - Frère de Faith
Mar 16 Oct - 17:22
Speed étant assigné à la surveillance de ma petite sœur, d'autre de mes hommes à celle de Nickie ou encore à la garde de Plume, de mon côté je pars sur un autre plan de ma création. Grâce mes contactes ici et là j'ai découvert qu'une certaine tueuse était arrivé à Los Angeles depuis quelques semaine maintenant. Suivie chaque jour par Viper, je connais maintenant ces habitudes et par où elle doit passer chaque soir en rentrant du travail. Cette semaine elle est du soir, ce qui veux dire qu'elle rentre de nuit. Mon cher Viper fit donc facilement tourner le bruit que la tueuse initial avait comme ma sœur, perdu ses pouvoirs et devait traverser un des parcs de San Fernando, le Griffith Park. C'est donc sûr de ce qui allait se passer que je l'attends assis tranquillement sur un banc, une bière à la main, attendant qu'elle passe, et surtout, son attaque. Une fois que je la voit passer devant moi je l’admire tout en silence. J'ai alors du mal à imaginer que ce petit bout de femme est été LA tueuse, la première, avant ma sœur. Des femmes pour sauver le monde, comme c'est risible, les hommes sont tellement plus fort.

Une fois passer devant moi et terminé ma contemplation, je me lève, faisant mine de partir dans la même direction qu'elle, de loin mais à bonne distance pour ne pas la perdre des yeux je le suis. Après quelques minutes de marche à travers le plus grand parc de L.A, je la retrouve non loin d'un des deux plan d'eaux du lieu. Rester dans l'ombre pour le moment je ressent la présence de plusieurs créature surnaturelles comme prévu, qui s'approche d'elle. Mon plan est d'attendre un peu, de voir comment les choses avance, si elle arrive encore à se défendre ou non, et intervenir tel un chevalier dans son armure blanche pour me rapprocher de la belle princesse.

Pourquoi faire ça me direz-vous ? Tout simple pour toucher Faith. Je connais son ancienne haine pour la tueuse et leurs rivalités. Autant en jouer. Et puis elle n'aura plus le choix de m'accepter dans sa vie si je suis avec la blonde.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): marié, un enfant mort
Jeu 18 Oct - 16:09
La journée avait été longue et j'avais hâte de rentrer chez moi. J'avais besoin d'un bon bain chaud pour me détendre et d'un bon dîner accompagné d'un verre de vin. Vivement, que cette semaine se termine, je déteste rentrer une fois la nuit tombée. Je ne sais pas pourquoi, j'ai cette peur du noir. Je suis l'autre Buffy n'a jamais eu ce sentiment. Pourquoi, je n'ai pas loué une voiture ou appeler un taxi ? C'est moins dangereux que de revenir à pied. D'un autre côté », marcher me fait du bien et continu d'éloigner mes problèmes. Tant que je pense à ma peur, je ne pense plus à ma fille ou à mari.

Pour gagner du temps, je passe par un parc. La journée, j'adore venir dans ce genre d'endroits pour me balader, mais la nuit, je vois des ombres qui bougent partout et je ne suis pas rassuré. J'essaye de marcher le plus vite possible. Je n'ai pas de chance, d'habitude, il y a un peu plus de monde dans cet endroit, mais j'ai fini plus tard ce soir. Il n'y a qu'un homme assis sur un banc. Je passe devant lui, sans vraiment le regarder, je suis pressée. Je connais le chemin par cœur et il m'arrive parfois de m'arrêter près du plan d'eau pour l'observer. Je ne sais pas pourquoi regarder cette étendue d'eau calme, me fait du bien et me calme aussi, mais ce soir, je ne m'arrête pas. Mon instinct me dit que je ne suis pas seule et qu'un danger rôde. Si, j'avais été seule, j'aurais rit. C'était idiot comme réaction. Comme-ci, je pouvais ressentir ce genre de choses.

Puis, soudain, alors que j'allais dépasser cette partie du parc et me dirigeais vers sa sortie, des hommes surgirent de nulle part et m'entourèrent. Mon premier réflexe fut de regarder autour de moi pour trouver une issue, mais j'avais envie de crier et de demander de l'aide. Peut-être que cet inconnu assis plus loin m'entendrait et viendrait à mon secours. Sans hésiter, c'est ce que je fis, lorsque l'un d'eux se jeta sur moi. Je me cacher derrière mes bras et mon blouson qui en pendait, vu que la nuit était douce, mais pas fraîche. Je criée le plus fort possible.

« Au secours, à l'aide ! On m'agresse ! »

Je me trouvais ridicule d'agir ainsi, mais je ne savais pas me battre comme mon autre moi. Je faisais comme je pouvais, même si j'avais très envie de partir en courant.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): Célibataire - Frère de Faith
Ven 19 Oct - 10:26
Comme prévue je ne dut pas attendre bien longtemps avant que mon plan ne se mette à exécution. Après pas plus de dix minutes dans le parc et après les rumeurs passé ici et là, quatre vampires entourèrent assez vite l'ex tueuse. Je reste là quelques seconde, le temps d'analyser la situation et d'attendre de voir comment elle se débrouille mais très vite, trop vite, elle appelle à l'aide. Je me permet de réfléchir quelques seconde afin de ne pas agir tel un démon, heureusement pour moi l'existence des chasseurs à également été dévoilé et je vais pouvoir jouer sur ce tableau afin qu'elle ne sache pas ce que je suis. Pas tout de suite en tout cas.

Je vais devoir retenir mes coups et sûrement en prendre quelques-uns pour être crédible. Ce n'est pas comme si je n'en avait pas eue l'habitude étant plus jeune, ça devrait même être plus facile, le plus compliquer sera de ne pas me faire couper ou mordre afin qu'elle ne voit pas mes plais se refermer plus vite qu'à la normal. Je finis donc ma bière d'une traite et la casse contre le banc en guise d'arme, un culot de bouteille… Peut mieux faire, mais je suis sensé être humain. Je me précipite en courant et faussement paniquer vers la belle blonde qui elle panique réellement.

- Hey bande de sal bête! Venez vous en prendre à quelqu'un de votre taille!

Oui pas très intelligent et pas sur qu'un simple humain réagirait de ce genre... Mais je ne sais plus comment faire, je doit être démoniaque depuis trop longtemps. Mais une chose est sur, j'ai toujours su me battre, même quant je n'étais pas transformé.

Comme prévue les vampires se tourne vers moi et deux d'entre eux viennent à ma rencontre, ils ne semblent pas très content, ce qui me fait intérieurement sourire, s'il savait...
Mais je garde ma couverture et recule un peu.

- Sauvez-vous!

J'hurle ces mots vers la tueuse, mais les deux autres l'empêche toujours de bouger. Je lève les yeux aux ciel, c'est plus fort que moi. Après avoir pousser un soupire je cours de façon à contourné les deux vampires tourné vers moi et rejoindre Buffy Summers au centre, j'attrape au sol deux bout de bois assez pointu pour faire des pieux et en donne un à la blonde.

- Vous voyez ce bout pointue, visez le cœur, ça les tueras sur le coup. Ils n'aiment pas le feu non plus.

Dis-je tout en sortant mon briquet avant de me souvenir que je ne peut pas utiliser mes pouvoirs ici, pas devant elle, quel dommage ils seraient déjà tous morts sinon. Munie donc de mon cul de bouteille et d'un pieu je me tiens dos à dos avec une ex tueuse terrorisé. Pas la meilleure des posture, pour un humain. Puis un des vampire nous attaque le sourire aux lèvres, pensant débuter par la tueuse, ce que j'évite en me mettant devant elle, je reçois par la même occasion un coup de point en plein visage à la place de la jeune femme. Je fais mine d'en souffrir et me retrouver au sol avant de me relever et d'attraper le vampire par le cou en lui sautant sur le dos. Il se débat, moi aussi, faussement. Je le tient parfaitement bien, et avec ma force c'est impossible qu'il ne se détache de mon emprise. Avec une fausse difficulté je plante le pieu improvisé dans sa poitrine, loupant le cœur délibérément, avant de le replanter au bon endroit ce coup si. Le vampire par en poussière sous les yeux des autres vampires déstabilisé, j'en profite pour prendre la main de la tueuse et partir en courant vers le centre ville, là où se trouve mon logement.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): marié, un enfant mort
Ven 19 Oct - 16:19
Quand j'entends cette voix d'homme derrière moi, appeler ces choses pour les détourner de moi, je me sens un peu soulagée, mais pas totalement. Je suis contente qu'il m'ait entendu. Je suis incapable de me défendre et maintenant que je vois leurs yeux jaunes et leurs canines, je réalise pourquoi il a dit "sales bêtes". Mon baromètre de la terreur et à son maximum maintenant. Deux de ces monstres se dirigent vers l'homme qui est venu à mon secours, mais je suis incapable de bouger, lorsqu'il me demande de me sauver. Je ne sais pas si c'est à cause de ma peur ou à cause de ces deux autres choses qui me barre encore la route.

L'homme arrive à me rejoindre et ramasse quelque chose sur le sol. Il me tend un bout de bois pointu. Je le regarde perplexe. Que veut-il que j'en fasse ? Avant que j'ai eu le temps de poser cette question, l'inconnu me répond. Je n'ai pas le temps de lui demander, comment il le sait, car nous sommes en danger. Je retourne ce bout de bois entre mes doigts et j'ai l'impression d'une sensation familière. C'est assez étrange. Comment pourrais-je connaître ce genre de choses ? À moins qu'encore une fois, mes visions soient réelles. Alors que je suis perdue dans mes souvenirs, l'homme se met brusquement devant moi, ce qui me réveille. Il vient de me sauver la vie. Il se bat un moment avec ce monstre et un autre s'attaque à moi. Je ne sais pas comment j'arrive à le frapper, mais je me fais mal. Le coup suivant, j'ai plus de chance et le fait tomber au sol, j'en profite pour lui planter mon bout de bois dans le cœur, comme me l'a conseillé mon sauveur inconnu. L'homme réussi à tuer son agresseur, il me prend la main et se met à courir. Heureusement que j'ai mis des baskets, mais j'ai quand même du mal à le suivre.

« Où m'emmenez-vous ? » , lui demandais-je, essouffler.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): Célibataire - Frère de Faith
Sam 20 Oct - 10:24
Après plusieurs minutes de course, je dut faire semblant d'être essoufflé également alors que la tueuse, ou du moins l'ex tueuse, me demandait où je l'emmenais…Je tenais un bar à démon au centre ville, je l'y aurait bien emmener mais j'ai quelques peut peur de sa réaction, mon logement se trouve au premier étage, mais on peut passer par derrière, du coup je vais l'emmener là-bas.

- Chez moi… A moins que tu n'es une autre idée. Il faut un lieu privé pour ne pas qu'ils puissent rentrer.

Je me doutait qu'elle devait se demander comment je savait tout ça, mais temps qu'elle ne posait pas la question à quoi bon donner cette information. Je regarde derrière elle et voit les vampire encore à nos trousse, ils ne semble rien vouloir lâcher, et si nous continuons à nous arrêter pour parler et reprendre son souffle nous allons devoir nous battre. Je ne sais pas si je vais pouvoir faire semblant encore longtemps.

- On doit y aller…

Je montre les vampires du doigt pour qu'elle comprenne pourquoi.

- J'ai des armes chez moi, je pourrais nous en débarrasser.

Je reprend la mains de la tueuse et repart en courant vers mon logement du centre. Les vampires ne semble pas lâcher l'affaire, ils nous colle toujours au fesse et je décide de pousser Buffy à rentrer chez mois seule pour débuter. Je lui donne donc l'adresse et la clef tout en lui expliquant de passer par derrière le barn de monter les escalier de service et lui explique qu'il y a une porte là, le numéro 7, que c'est ici. Je récupère son pieu improvisé et lui fait comprendre que je par pour chasser les deux vampires. Elle ne semble pas tellement d'accords avec ce plan mais elle n'a pas vraiment le choix.

- Je te rejoins là-bas, je sais ce que je fais t'inquiète pas, je suis chasseur, aller court.

J'attend qu'elle ne soit plus en vu pour enfin reprendre constance, j'attend calmement les deux vampires restant tout en m'allumant une cigarette. Ils ne mettent pas de temps à arrivé alors que je suis entrain de jouer avec mon briquet. Ils sont tellement stupide qu'ils n'ont pas encore réalisé que je ne suis pas humain, un vampire avéré l'aurait ressentit. Ha les débutant… Alors qu'il m'attaque en duo, je fait grandir la flamme de mon briquet et les crame sans difficulté, je profite un moment de se feu de joie et de leurs corps qui danse sous la chaleur avant de tomber en fumé. Je reste un petit temps ici à attendre, histoire de ne pas revenir vers le tueuse trop vite. Le temps de finir ma clope tranquillement. J'en profite également pour appeler Speed et lui signaler l'avancer de mon plan, que j'ai retrouver la première tueuse et qu'elle semble le suivre, pour le moment en tout cas, tout ce passe comme prévue. Je me donne également quelques coup au visage pour faire croire que je me suis battue et arrache la manche de ma pauvre chemise neuve. Je sort mes griffe et me griffe la bras également, ma propre griffure m'étant un temps normal à se régénéré contrairement à celle des autres race. EN effet uniquement un démon de ma race pourrait me faire réellement mal…

Puis je cours rejoindre la tueuse qui n'est pas encore arrivé chez moi, je la retrouve arrêté à environs 500m de là où je me suis "battu". Essoufflé sûrement.

- ça va? C'est bon, j'ai réussi à nous en débarrasser. Je m'appel Isaac et vous?

Je tente d'emmener une concertation pour lui changer les idées et instauré un contact.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): marié, un enfant mort
Ven 26 Oct - 23:12
Je me sentais de plus en plus perturber. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait. Heureusement que cet homme, charmant au passage, enfin du peu que j'ai pu en apercevoir jusque-là, soit venu à mon secours. J'ai eu de la chance qu'il se trouve sur mon chemin ce soir. Il va me falloir beaucoup de temps pour digérer tout ces événements, mais pour l'instant, je n'ai pas vraiment le temps d'y penser. Nous sommes toujours en danger. Je ne sais pas comment je le sais, mais je peux le sentir. Quand il s'arrête pour reprendre son souffle, j'en fais autant. Mes poumons me brûlent. Il répond à ma question, mais sa réponse me trouble. Comment savait-il tout ça ?

« Non, je n'ai pas d'autres idées ! », répondis-je, d'une voix hachée.

Notre répit est de courte durée. À peine le temps d'échanger quelques mots, qu'il faut repartir. Je ne suis pas contre, surtout qu'il vient de me montrer que nos poursuivants sont toujours derrière nous et plutôt proche. Je ne sais pas pourquoi, mais sa présence me rassure. Je le laisse me guider à nouveau vers sa demeure. Dans d'autres occasions, j'aurais refusé, mais là, je n'ai pas vraiment le choix. Au bout de quelques mètres, ils s'arrêtent à nouveau pour me donner son adresse et sa clef. J'ai peur, mais je ne le montre pas cette fois. Je comprends, qu'il a besoin d'être seul pour les retenir, le temps que je me mette à l'abri. De toute manière, je suis incapable de me battre, je serais un fardeau pour lui si je restais. Je voulais tout de même refuser. Il me connaissait à peine et pourtant, il était prêt à mourir pour me sauver la vie. Alors, je finis par me mettre à courir aussi vite que mes jambes le peuvent.

Je m'arrête à environ cinq cents mètres de notre ancienne position. Je ne me retourne pas, bien que l'envie ne m'en manque pas. J'essaye de reprendre mon souffle et de me souvenir des indications de mon sauveur inconnu. J'ai du mal à rassembler mes pensées. Je suis victime d'une de mes nombreuses visions, ces fichus flash-bacs tombent mal. Puis, j'entends sa voix tout près de moi et je sursaute. Je ne l'ai pas entendu arriver. Ces derniers mots me rassurent et je pousse un soupire de soulagement avant de me tourner vers lui et de lui sourire.

« Quelle bonne nouvelle ! Je vais bien, un peu essoufflé, mais vivante. Et c'est grâce à vous ! Merci Isaac ! Je m'appelle Buffy ! »

Je fais une petite pause avant de reprendre la parole.

« Et vous, vous allez bien ?»

Mais je me rends compte en posant ma question qu'il est blessé.

« Mais vous êtes blessés ! Sommes-nous encore loin de chez vous ? » , lui demandais-je, inquiète.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carte d'identité
Etat Civil (Célibataire, marié etc...): Célibataire - Frère de Faith
Sam 27 Oct - 11:31
Je répondis un petit oui à la question de la tueuse sur mon état de santé, je devais jouer le jeu. Mais le tueuse le jouait sûrement mieux que moi. Elle avait pour elle le fait qu'elle ne mentait pas elle au moins. Elle semblait réellement s’inquiéter pour moi, en temps normal j'en aurais rit, mais je trouvais ça touchant.

«  Ho... ça. J'ai l'habitude. Nous serons bientôt arrivé. »

Je tendis mon bras tel un gentleman à la jeune femme pour qu'elle le prenne et nous partîmes tout deux vers mon loft. Il n'était effectivement plus très loin, pas plus de dix petites minutes de marche. Arrivé sur place nous montons l'escalier de service et le contraste entre la ruelle délabré et mon logement me percute tout autant à chaque fois. La ruelle fait presque peur, surtout pour de simple humain, des canette de bière jonche le sol ici et là et on peut deviner que quelques SDF y viennent de temps à autre. Mais quant on rentre dans mon loft tout change, on ressent le luxe et l'opulence. La pièce est immense et peinte de couleur claire avec un parquet de bois également clair. Des tableau d'artiste des quatre coins du monde décor le lieu ainsi que quelques sculptures ou objet ramener de mes excursions. La cuisine est moderne, j'adore faire le repas, sûrement un de mes pêché mignon. C'est une chose qui me détends. Au premier, après avoir monter un escalier transparent on arrive dans la chambre avec salle de bain ouverte. Uniquement une tapisserie faite en Chine sépare les deux espaces. Le lit est immense , on pourrait y accueillir trois personnes comme moi. Mon bureau se trouve également au rez-de-chaussé, derrière une cloison de style Japonaise que j'ai faite monter exprès. Le salon est moderne, mais les canapé hispanique y apporte une chaleur venue d’Europe. Tout dans cet appartement montre mon amour du voyage et de la découverte artistique. J'ai après avec la rencontre de Viper à aimer l'art, on ne peut pas dire que c'était ce que l'on aimait quant j’étais plus jeune, à moins que de recevoir des coup dans la tronche soit de l'art, peut-être au final, je commence à y croire.

J'invite donc mon accompagnante à rentrer dans mon sanctuaire isolé du bruit de mon club se trouvant sous le loft.

«  Bienvenue chez moi. Faite comme chez vous. Je reviens »

Je monte à la salle de bain afin de me changer. Arrivé au premier je jette ma chemise déchiré au sol de la chambre et le pantalon dans la corbeille à linge salle. Une fois nue je fil sous la douche que j'allume au plus chaud possible. Depuis que je suis devenue un Phoenix démoniaque, je ne supporte plus les douche froide qui me réveiller le matin. Une fois atteins les 40° je commence à me détendre. Je profite un peut de cette chaleur qui coule sur mon corps et sur mes blessures, ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentit la douleur durent autant de temps... J'en profite également pour réfléchir à la suite de mon plan, le but est de séduire la tueuse mais la question principale est surtout de savoir ce qu'elle pense du surnaturel...En fonction de sa réponse je pourrais savoir si elle accepterais ou non ma double vie. On m'a souvent dit que la vérité avait plus d'impact que de beau mensonge enrouler de miel. Après plusieurs minute sous la douche j'en sort et m'habille d'une nouvelle chemise de cachemire rouge orangé et d'un pantalon noire restant pied nue en ma demeure. Je descend les marche dans le silence, l'observant regardant les œuvres d'art qui embellisse mon logement. Puis je me dirige vers le petit bar d'angle qui se trouve juste à côté de la télévision pour nous servir un bon verre, un cocktail de ma création, ni trop fort, ni trop doux aux gouttes sucrées de mangue et de goyave fraîche. Puis verre à la main je viens aux côté de la jeune femme.

«  Cette toile est une représentation des cavalier de l'apocalypse par Viktor Vasnetsov créé en 1887. De gauche à droite vous trouvez la Mort, Famine, Guerre et Conquête. L'Agneau est représenté au sommet. J'aime tout particulièrement cette toile, elle me rappel de profiter de la vie car elle est trop courte.
Quel est votre œuvre préféré ? Si vous en avez une. »

Je lui tend le verre et écoute ce qu'elle a à me dire.

_________________

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Bienvenue à L.A (PV Buffy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion
» Tales of Buffy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Vallée de San Fernando :: Parcs et divertissement-
Sauter vers: